TCE - accent grave -

tce st sm snv stu usthb



Une syllabe muette : c’est une syllabe qui se termine graphiquement par la lettre « e » qui ne se prononce pas ou « -ent » terminaison de conjugaison qui se prononce « e ».
-Accent grave :
--Sur la lettre « e » :
« » se trouve sur les voyelles « e », « a » et « u ».
-En milieu de mot : le « e » prend un accent grave « è » quand il est suivi d’une syllabe graphique muette ; EX : pa/ren/thè/se, rè/gne, se/crè/te/ment, pé/nè/trent...
*Exception : il existe trois mots bien qu'ils sont suivis par une syllabe muette, ils portent un accent aigu car ils terminent la première syllabe.
(Vous les cherchez et vous me les ramener la prochaine séance, merci).
-Au début de mot : les exceptions de début de mot des accents aigu (ère, ès, èche).
-A la fin des mots : le « e » qui précède un « s » muet ou sonore (ne pas confondre avec le « s » du pluriel).
-è + « s » muet : 11 noms invariables : un/des abcès, accès, congrès, décès, des agrès...  (Vous me cherchez les restes)
  -è + « s » sonore : un faciès, un palmarès, un herpès, un cacatoès, un aloès.
(Vous me rendrais l’explication de ces mots).
--Sur la lettre « a » : qui permet de ne pas confondre la préposition « à » et la forme verbale « a » du verbe avoir ; de distinguer entre « ça » et « çà », « la » et « là ».
Le « a » porte un accent grave est pressons dans les mots :
là, là-bas, là-haut, celui-là, au-delà, celle-là, ceux-là, par-delà, voilà, revoilà, holà, déjà, en deçà.

--sur la lettre « u » : on le trouve seulement sur le mot « où » (pronom relatif) pour le distinguer du « ou » indiquant le choix.

C’est TIGHILT Amirouche. Je suis passionné par le web, la culture, l’histoire, la politique, le développement personnel ainsi que les nouvelles technologies, étudiant en 3ème année Hydraulique, fondateur de L1 ST SM USTHB.

Partager avec vos camarades sur

Pourrait Vous Intéresser...

PRÉCÉDENT
« Prev Post
Suivant
next Post »