TCE s2 - L’exposé oral -

tce st sm snv stu usthb
L’exposé oral :
Prendre la parole pour entretenir les autres de quelque chose que nous connaissons bien, c’est
faire un exposé oral ; Celui-ci se prépare, il ne s’improvise pas, il peut être plus ou moins long
mais dans tous les cas, il est constitué de deux éléments : le message et son support.
Un exposé oral réussi obéit à 3 critères : être écouté, être compris et laisser des traces.




1. Le message :

L’exposé oral ne correspondra pas dans son information à l’intégralité de l’exposé écrit car il
est limité dans le temps, il faudra donc résumer l’écrit tout en gardant les idées essentielles.
Afin de respecter le temps qui lui est imparti, l’orateur devra s’entraîner à répéter plusieurs
fois le texte en se chronométrant.
Il faut s’exprimer oralement en ne s’aidant que d’un plan écrit au tableau, et de quelques
notes, on peut utiliser des fiches contenant chacune l’essentiel d’une idée.
Les mots choisis pour l’exposé oral doivent être parfaitement maîtrisés.
Le message à transmettre doit être compris et doit intéresser.

Pour être compris, il faut:

  • Un plan clair ; annoncé dans l’introduction, rappelé en cours d’exposé et un résumé dans la conclusion.
  • --Des phrases courtes ou moyennes.
  • --Un vocabulaire compris de tous.

Pour intéresser, il faut :

  • --Une introduction accrochante.
  • --Des idées bien illustrées : des comparaisons, des photos, des schémas…
  • --Une conclusion convaincante.
  • --Introduire entre les différentes parties du développement des phrases de transition « dans un premier temps nous allons étudier… », « Voyons maintenant comment… ».
  • --Conclure brièvement et de manière dynamique.


2. Le support :

Le support essentiel de l’oral est la voix, elle joue un rôle essentiel pour susciter l’intérêt de
l’auditoire.

 Pour être compris, il faut parler :


  1. -Suffisamment haut.
  2. --Avec une voix claire et nette.
  3. --Un débit de parole moyen (ni trop lent, ni trop rapide).
  4. --En articulant clairement.
  5. --En ménageant des pauses.
  6. C’est aussi ;
  7. --Regarder l’assistance en parlant et non pas une seule personne ou un point sur le mur.
  8. --Adopter une posture droite (pas de mains dans les poches).



--Utiliser l’espace.

Pour intéresser :
  • L’intonation de la voix animera le texte, il faut la faire varier en fonction du discours pour le rendre vivant (un texte lu avec une voix monotone a pour résultat de lasser et de désintéresser l’auditoire).

  • Les gestes accompagneront le discours : orienter les mouvements et les gestes, c’est à dire adopter un comportement qui manifeste l’aisance et l’ouverture vis-à-vis de l’assistance.
  • Il faut veiller à ce que vos gestes soient naturels et adaptés au discours.

  • Les expressions du visage : votre regard ne doit pas être vague ou fuyant mais direct et

également distribué sur l’auditoire, vous devez éviter d’avoir les yeux fixés sur votre papier
durant tout l’exposé.

  • L’orateur doit marquer sa présence par de l’enthousiasme et de la conviction.

Utilisation des technologies audiovisuelles :

Nous avons de plus en plus recours aux techniques audiovisuelles pour illustrer son exposé
avec des présentations informatisées. Il faut s’assurer de maîtriser les techniques bien avant
l’exposé ; montage ou mise en page des documents, fonctionnement des appareils,
compatibilité des logiciels…Il faut aussi s’assurer de la disponibilité du matériel le jour J.
(Attention aux fautes d’orthographe, qui projetées sur un écran sont très visibles et lisibles).

---------------------------------------------------FIN---------------------------------------------------
Mr BENALI Amine chargé de TD a L'usthb

C’est TIGHILT Amirouche. Je suis passionné par le web, la culture, l’histoire, la politique, le développement personnel ainsi que les nouvelles technologies, étudiant en 3ème année Hydraulique, fondateur de L1 ST SM USTHB.

Partager avec vos camarades sur

Pourrait Vous Intéresser...

PRÉCÉDENT
« Prev Post
Suivant
next Post »